Respirez!

    La respiration est clef pour garder la tête froide, rester actrice et aller au-delà de la douleur.

    "Tournée maintenant sur le côté droit, je ferme les yeux. Je respire de manière très calme et profonde. Mais quelque chose a changé. J’ai mal bien sûr, mais c’est comme si je « planais » au-dessus de ma douleur. Comme si j’étais au-dessus d’elle, sur un balcon et que je la regardais. Je continue de souffler lentement mais c’est maintenant un très fin filet d’air, à peine perceptible et inaudible, qui sort de mes lèvres entrouvertes. Une inspiration et une expiration suffisent à couvrir la durée de la contraction. Je me sens parfaitement bien, en pleine conscience de ce qui se passe dans mon corps, en pleine conscience de ma respiration."

Diane Léonor, Deux corbeaux et une cigogne, extrait du chapitre Sésame, ouvre-toi!

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon