Manger une pizza quand on est enceinte et confinée : une gageure !

Au Maroc, nous sommes encore et toujours confinés, jusqu’au 10 juin.

Nous avons été confinés trois jours après la France. Au vendredi 29 mai, 7 714 cas de Covid 19 étaient confirmés et 202 décès étaient recensés.

Depuis quelques jours, la vente à emporter est possible. Nous décidons de commander des pizzas dans un restaurant que nous connaissons et dans lequel nous avons toute confiance. Nous avons essayé de le joindre tout au long du confinement mais il n’y avait personne. Là, ça sonne. C’est bon signe. Nous prévoyons de repasser les pizzas au four afin d’être certain de tuer les microbes s’il y en avait. Nous sommes tout heureux de cette décision qui nous semble sans risque, même enceinte, et qui met un peu de douceur dans un quotidien qui devient très monotone et long.

Mon mari appelle une première fois. Il est passé 18h. Déception : les commandes sont prises jusqu’à 17h30. Cependant, la bonne nouvelle est que le restaurant tourne à nouveau et qu’il assure les livraisons. Qu’à cela ne tienne, nous commanderons à nouveau le lendemain.

Le lendemain, nouvel appel, avant 17h30 bien sûr. La personne au bout du fil parle français et nous annonce que c’est la livraison qui a lieu avant 17h30, et qu’il est trop tard pour prendre notre commande. En moi-même je pense qu’il sera indispensable de passer les pizzas au four car il est un peu tôt pour dîner à 17h30 !

Cela nous laisse perplexe. Nous avons l’impression que les règles changent de jour en jour ou au gré des personnes qui répondent au téléphone. Nous ne perdons pourtant pas espoir de manger notre pizza, même si notre envie est reportée de jour en jour. C’est certain, nous allons déguster chaque part ! Nous nous en faisons toute une joie.

C’était sans compter sur notre appel de ce jour. Nouvel interlocuteur au bout du fil. Alors que nous passons notre commande, il nous annonce que les pizzas que nous souhaitons commander ne peuvent pas être réalisées. Première déconvenue. Puis il ajoute : « On peut vous livrer le jour même si vous commandez avant 17h30. Les pizzas que l’on propose sont surgelées ». Là, on ne comprend vraiment plus rien. Est-ce pour tuer le virus qu’ils les congèlent ? On ne nous répond pas vraiment. Mon mari finit par demander s’ils les fabriquent eux-mêmes ou s’ils revendent des pizzas surgelées. Hormis un « c’est pour rendre service qu’on propose cela en temps de confinement depuis quelques jours », nous n’obtenons aucune explication supplémentaire. Acheter du surgelé ne nous dit trop rien. C’est bien certain, jusqu’au 10 juin, nous n’aurons même pas la consolation de manger une bonne pizza fraîche.

« Pour rendre service aux gens ». On se dit qu’ils doivent avoir une sacrée trésorerie pour pouvoir travailler simplement « pour rendre service aux gens ». Nous avons du mal à comprendre. Le Maroc est décidément un pays plein de surprises.


Mon mari raccroche et nous partons tous les deux dans un fou-rire. Nous ne mangerons pas de pizza mais au moins, nous aurons bien ri !



Si vous pensez que cet article peut faire du bien à d'autres, n’hésitez pas à le partager ! Vous pouvez aussi vous abonner à mes actualités ici pour être informé(e) de la sortie d’un nouvel article.

N’hésitez pas non plus à laisser vos commentaires et nous faire part de vos expériences!

Pour me suivre:

https://gloriamama.com

Instagram : https://www.instagram.com/gloriamama.diane/

Facebook: https://www.facebook.com/gloriamama.diane

Podcast Gloria Mama à écouter sur toutes les plateformes d'écoute : Itunes, Spotify, Podcast addict, Deezer, Googlepodcast, etc.

Par exemple Itunes: https://podcasts.apple.com/fr/podcast/gloria-mama/id1502636349

Youtube: https://bit.ly/3afvgmQ

N'hésitez pas à mettre 5 étoiles et un commentaire. Cela m'aide beaucoup !


Diane Léonor a écrit un premier livre « Deux corbeaux et une cigogne » à paraître aux Éditions Michalon. Elle y raconte le vécu de fausses couches consécutives et l’accompagnement des soignants. Mais aussi le bonheur de la grossesse et d’un accouchement choisi.

Pour aider les couples, elle a créé le site Gloria Mama où on retrouve les enjeux et les messages clefs de son histoire ainsi qu’un podcast du même nom. Florilège de témoignages de femmes du monde entier et d’interviews de professionnels, elle invite à s’interroger sur ce que les femmes souhaitent pour que leur grossesse et accouchement restent des moments uniques de leur vie, vécus de manière positive et respectés par le corps médical.

Précommandez le livre sur https://livre.fnac.com/a14329847/Diane-Leonor-Deux-corbeaux-et-une-cigogne ou sur toutes les plateformes de vente en ligne (Amazon, Decitre, Cultura...)

Image Pixabay:

Copyright © Diane Léonor - Gloria Mama, tous droits réservés

18 vues
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon