Se faire confiance

        Véritable apprentissage lorsqu’on a un passif de fausse couche ! Peut-être oscillerez-vous entre la crainte que tout s’arrête brutalement et la culpabilité d’avoir peur pour la vie de votre bébé. Pour ma part, je n’étais clairement pas sereine au début de ma grossesse et m’en voulais d’être animée par ces sentiments.

    Il est important d’être bienveillante et indulgente avec vous-même. Il est normal d’avoir peur de perdre son bébé et d’autant plus quand on a fait une ou plusieurs fausses couches. Ce qu’il faut savoir, c’est que cette crainte est commune à quasiment toutes les femmes enceintes ayant vécu ou non des fausses couches.

    Ne vous en voulez pas, ne culpabilisez pas. Ce que vous ressentez, les émotions qui vous animent sont normales.

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon